Stimuler le développement économique de la filière bois

Communiqué de presse

25.07.2017

PANORABOIS WALLONIE – EDITION 2017 : Toute la filière bois wallonne en chiffres

Tous les deux ans, l’Office économique wallon du bois dresse, en chiffres et en schémas, un nouvel état des lieux socio-économique de la filière bois en Wallonie. Une initiative rassemblant toutes les informations provenant de sources publiques, d’études, d’organisations professionnelles sectorielles, d’organes de promotion, d’experts bois, etc. qui bénéficie du soutien du Gouvernement wallon.

Des données plus précises sur la forêt wallonne                                                          

Après 5 campagnes de mesurage sur les 10 que compte le deuxième cycle de l’Inventaire permanent des ressources forestières de Wallonie, la qualité statistique des données disponibles s’est grandement améliorée, ce qui permet de mettre en lumière pour la première fois des essences moins bien représentées, comme le frêne et le bouleau. Globalement, les changements ne sont pas spectaculaires au niveau de la forêt wallonne, mais les données sont d’une plus grande précision.

Toutefois, comme l’Inventaire permanent ne donne qu’une moyenne des prélèvements forestiers sur une dizaine d’année, cette édition aborde pour la première fois la récolte annuelle des principales essences sur la base des données fournies par le DNF pour les ventes de bois en forêts publiques. Sans couvrir la forêt privée, cet exercice permet de constater qu’en forêt publique la récolte de chênes est en légère diminution ces dernières années, que la récolte actuelle de hêtres est stable mais nettement inférieure à celle des années 2001 à 2003 suite aux attaques de scolytes (ce qui crée un décalage important par rapport à la moyenne donnée par l’Inventaire permanent), que la récolte d’épicéas connaît une régression régulière sur les 15 dernières années et finalement, et très logiquement, que la récolte de douglas, encore assez stable actuellement, devrait connaître une belle croissance dans les années à venir.

Les tendances se confirment dans l’industrie

De manière générale, l’emploi salarié poursuit son recul dans l’ensemble de la filière bois wallonne (12 548 emplois en 2017, contre 12 615 en 2015 et 13 275 en 2013) alors que l’emploi indépendant poursuit sa progression (5 780 indépendants en 2017 contre 5 768 en 2015 et 5 549 en 2013) tout comme le nombre d’entreprises en personnes physiques et morales (8 003 en 2017 contre 7 897 en 2015 et 7 813 en 2013). Des évolutions qui ne sont cependant pas uniformes. A titre d’exemple, si les secteurs de la sylviculture et de l’exploitation forestière et du travail du bois se montrent dans l’ensemble assez stables, le secteur de la menuiserie connaît quant à lui une augmentation du nombre d’entreprises (+8,5 % entre 2013 et 2017) mais paradoxalement une diminution de l’emploi salarié (-10,7 % entre 2013 et 2017). Par contre, les secteurs de la pâte à papier, du papier et du carton et du meuble laissent apparaître un repli généralisé tant en termes d’entreprises que d’emplois.

Les nouveautés

Au-delà d’une simple actualisation des chiffres de la précédente édition, le PanoraBois 2017 est imprégné d’une logique de progression qui vise à mettre en lumière non seulement les évolutions et transformations de la filière mais également la diversité des maillons qui la composent. C’est ainsi qu’apparaissent pour la première fois sous une forme cartographiée, les secteurs de l’emballage (paletteries, caisseries et autres emballages bois), de la construction bois et du commerce bois (importateurs et négociants en bois).

Ce que les chiffres ne disent pas

Les différents maillons de la filière forment un secteur dynamique, riche en petites et très petites entreprises, également pourvu de quelques beaux fleurons à la réputation européenne voire mondiale. Ces industriels bénéficient en Wallonie d’une production forestière de qualité, qu’il leur incombe de valoriser au mieux de son potentiel. Animés par une volonté d’innover et de se démarquer d’une concurrence internationale de plus en plus féroce, les différents acteurs impliqués dans la filière bois innovent et développent leur savoir-faire pour proposer de nouveaux produits et procédés de valorisation des bois. Traitement thermique des feuillus et résineux indigènes, profilés lamellé-collés en bois local pour la production de châssis et éléments de construction assemblés sans clous ni colle en sont autant d’exemples.

Un exercice nécessaire

Véritable représentation dimensionnée de la filière, le PanoraBois se veut l’aide-mémoire du mandataire public pour mesurer l’opportunité d’une assistance au développement de la forêt et du bois en Wallonie, et pour cibler et concevoir cette assistance. Il permet par ailleurs aux professionnels de la forêt et du bois de mieux se situer dans leur environnement, de faire tomber des cloisonnements internes et de rationnaliser ainsi le fonctionnement de la filière, autant de buts poursuivis par l'Office économique wallon du bois. Enfin, il éclaire organismes économiques, professeurs, étudiants, presse et finalement le grand public sur les réalités et l’intérêt que présente cette filière bois pour l’économie wallonne.

Les données clés

Forêt wallonne

Superficie totale : 556 200 ha

à 33 % du territoire wallon

Forêt productive : 475 200 ha

à 85 % de la forêt wallonne

Forêt publique : 273 200 ha

à 49 % de la forêt wallonne

Forêt privée : 282 500 ha

à 51 % de la forêt wallonne

Filière bois wallonne

8 003 entreprises

à 4 530 personnes physiques

à 3 473  personnes morales

18 328 emplois directs

à 12 548 salariés

à 5 780 indépendants

Construction bois en Wallonie

Part de logements résidentiels neufs : 9,3 %

Part de rénovations, extensions et surélévations en bois : 3,6 %

 

 

Pour de plus amples informations

Foire agricole de Libramont (du 28 au 31 juillet)

Conférence de presse, le vendredi 28 juillet à 11 heures (champ de foire de Libramont - Hall 3 Auditoire LEC1)

Stand de l’Office économique wallon du bois (Hall 3 - Stand 3.05)

Demo Forest de Bertrix (1er et 2 août)

Stand de l’Office économique wallon du bois (Stand FOR-379)

Contacts

Emmanuel Defays, Directeur : e.defays@oewb.be - 084 46 03 42

Eugène Bays, Responsable Veille : e.bays@oewb.be - 084 46 03 44

François Sougnez, Contact presse : f.sougnez@oewb.be  -  084 46 03 49